INXS France

Musique, concerts, actu : tout sur INXS

Archive for the category “Histoire des chansons”

INXS en 5 performances unplugged

Le groupe INXS connu pour son énergie savait aussi calmer le jeu et présenter des versions acoustiques au public. Démonstration en 5 performances unplugged!

Need You tonight

Tube d’INXS par excellence, Need you tonight trouve ici une toute nouvelle dimension. Une performance enregistrée durant l’émission de la canadienne Julie Snyder, “le Point J”

Just a man

Tiré d’Elegantly Wasted, le dernier album d’INXS du vivant de Michael, Just a man est un titre où le chanteur se confie sur sa vie et celle de sa famille. “I’m just a man, my will is so strong” que l’on pourrait traduire par “je ne suis qu’un homme, ma volonté est si forte”.

Everything

Titre également issu de l’album Elegantly Wasted, qui recelait de jolies pépites, Everything est une chanson écrite par Michael et inspirée de sa fille Tiger Lily, qui n’avait qu’un an au moment de l’enregistrement de ce live. Le rayon de soleil de sa vie…

Never tear us apart

Enregistré au milieu des années 90, ce live d’INXS a été diffusé dans l’émission anglaise culte : Later with Jools Holland. Une orcherstration simple qui met en avant la puissance vocale de Michael et la douce mélodie de ce tube…

Don’t change

Nous sommes cette fois au début des années 2000. 3 membres d’INXS ont la très bonne idée de reprendre “Don’t Change”. Interprétée cette fois par Kirk Pengilly (qui était souvent la deuxième voix d’INXS) cette chanson est transformée en ballade. “Don’t change a thing for me”… ” Ne change rien pour moi”. Très jolie cover!

Et vous quel est votre unplugged préféré? En connaissez-vous d’autres?

Advertisements

Max Q : album expérimental de 1989

En 1989, INXS prend une année sabbatique. Tournées qui s’enchaînent, enregistrements d’albums… Après 12 ans d’existence, le groupe s’accorde une année de repos amplement méritée.

C’est dans ce contexte que Michael Hutchence se lance dans le projet Max Q. Il se rapproche de son ami Ollie Olsen, artiste australien proche du mouvement électro, qu’il rencontra quelques années plus tôt sur le tournage de Dogs in Space. L’homme aux dreadlocks blondes composa en effet la bande originale du film, dont l’un des titres, Rooms for the Memory, atteint le top 10 des charts australiens.

Pour Michael Hutchence, le projet Max Q est un défi personnel, un album concept grâce auquel il entend bien prouver à l’industrie du disque ainsi qu’à lui-même qu’il peut exister au delà d’INXS, sans que sa créativité ne soit entachée.

D’ailleurs, c’est aussi durant cette période qu’il coupe ses longues boucles, lassé de l’image de simple chanteur à midinettes trop sexy pour être honnête qui lui collait à la peau…

shirt

Max Q est un album engagé avec des morceaux aux paroles politiques voire rebelles, comme par exemple Way of the world. Certains titres contrebalancent l’ensemble avec une touche de romantisme notamment Monday Night by Satellite.

Si le succès de Max Q est resté confidentiel, il tranche radicalement avec le style INXS avec un côté electro clairement assumé. Certains titres comme Ot-ven-rot n’ont  pas pris une ride et se réécoutent 25 ans plus tard, bien volontiers.

Et vous que pensez-vous de cet album?

Need you tonight : l’histoire d’un riff…

Comment parler d’INXS sans parler de Need You Tonight. Mission impossible n’est ce pas? Aujourd’hui je vous révèle comment cette chanson et surtout son riff de guitare reconnaissable entre mille est né. C’est par ici!

Un riff princien : merci Andrew Farriss

L’histoire de Need You Tonight commence sur un parking … Andrew Farriss, clavier, guitariste et compositeur d’INXS a soudain l’idée de génie de ce fabuleux riff. Alors qu’il vient tout juste d’entrer dans le taxi, il demande au chauffeur de l’attendre quelques minutes, le temps d’aller chercher quelque chose dans sa chambre d’hôtel, alors toute proche. Le pauvre chauffeur l’attendra désespérément plus d’une heure car Andrew en avait profité pour s’enregistrer. Patient, on ne sait pas si le chauffeur a eu un joli pourboire. 

La suite on la connait… un succès mondial et un tube toujours d’actualité. Allez on se le repasse, juste pour le plaisiiir 😉

To look at you version longue (dekadance)

Retour aujourd’hui sur un titre issu de l’album Shabooh Shoobah, to look at you, composé au tout début des années 80 alors que le groupe INXS était encore à peine connu au delà des frontières de l’Australie.

Un morceau qui encore une fois se laisse savourer et vous fait pénétrer dans une ambiance à part.

 

Kiss the dirt – show 1987

https://www.youtube.com/watch?feat

 

Voici un extrait datant du 1er janvier 1987. INXS interprète Kiss the Dirt au cours de l’émission World Music Vidéo Awards.

Un titre qui nous replonge dans l’ambiance de l’album Listen Like thieves.

Enjoy!

Original Sin version Nile Rodgers de Chic

Si Original Sin est l’un des tubes les plus funky d’INXS c’est très certainement à Nile Rodgers qu’on le doit.

Au tout début des années 80, Nile Rodgers, ex membre de Chic est séduit par le son d’INXS et décide de produire Original Sin. Cette collaboration va permettre à INXS de devenir populaire en dehors de son pays et de séduire au passage les charts US et de nombreux pays d’Europe (exceptée la Grande Bretagne, qui boudera longtemps le groupe).

Nile Rodgers et Chic reprennent INXS

Au cours d’un concert à Melbourne en 2012, Nile Rodgers a rendu hommage au groupe INXS en interprétant avec Chic Orginal Sin. Enfin, le funky style de ce morceau reprend tout son sens…

Rappelons au passage que Nile Rodgers a l’habitude de changer tout ce qu’il touche en or. C’est lui qui relança la carrière de Bowie avec let’s dance, celle de Madonna avec Like a Virgin et même celle se Sheila avec Spacer! Bravo Nile et merci.

Clip Original Sin : retour en 1983

Faites chauffer le moteur de votre Harley… retour aujourd’hui sur le clip du morceau qui fut le plus gros succès d’INXS jamais enregistré en France… je veux bien sûr parler d’Original Sin!

Extrait de l’album the Swing, Original Sin, soit “le péché originel” en français dans le texte, marque les esprits et atteint les sommets du top 50 hexagonal. Le programme n’étant pas encore diffusé sur Canal plus à cette époque, peu de gens connaissent le clip d’Original Sin. Pourtant il vaut son pesant d’or. Attention les yeux!

Original Sin : Michael Hutchence  et ses acolytes en Harley…

Le Clip d’Original Sin a été réalisé par Yamamoto San et tourné à Tokyo. Certains regretteront le peu de rapport entre les paroles de la chanson d’INXS et le thème du clip. D’un côté, des paroles qui encouragent à l’amour entre le peuple (Dream on white boy.. dream on black girl..) et de l’autre, des belles motorisées sur fond de fête foraine nippone. Le réalisateur du clip d’INXS a donc clairement misé ici sur l’esthétisme avant tout. On remarquera une belle recherche entre ambiance mixant culture orientale et culture occidentale. Un son propre au groupe INXS tout au long de la carrière du groupe, et notamment en cette période. Au fond, cette solution se vaut. Non?

“Dream on black Boy, dream on white girl”, l’esprit original Sin !

Ce clip délicieusement rétro se laisse donc regarder encore aujourd’hui. Rappelons qu’Original Sin a été produit par le célèbre Nile Rodgers, du groupe Chic!  Un producteur encore à ce jour très recherché et qui est d’ailleurs à l’origine d’un grand succès actuel, Get lucky des Daft Punk…

Original Sin reste une chanson intemporelle sur le thème de l’amour entre les peuples, et même de l’amour au sens plus large du terme… Donc aimons nous les uns les autres mes frères et mes soeurs (wo wo)

Don’t lose your head – INXS live en 1997

 

Sorti en 1997, Elegantly Wasted est un album ambitieux, dont l’univers tranche radicalement avec les précédents opus du groupe australien. On y retrouve des sonorités rock, encore et toujours, mais aussi un tantinet d’électro/trip hop. 1997 oblige!

Parmi les morceaux phares de cet album, Don’t Lose your head est un titre énergique et résolument rock. A noter, cette chanson est présente sur la BO de Face Off, un thriller de John Woo avec John Travolta. L’acteur appellera d’ailleurs INXS et déclarera apprécier tout particulièrement cette chanson.

Cet extrait est un live tourné sur le plateau de Jay Leno aux USA. Don’t Lose yout head, un morceau qui se laisse apprécier. Ne perdez pas la tête…

Capture

Suicide Blonde d’INXS : une chanson inspirée par Kylie Minogue

« Suicide Blonde » d’INXS est tiré de leur album « X ». Ce titre qui fut l’un des plus gros succès d’INXS dans le Monde a été directement inspiré par la belle chanteuse australienne Kylie Minogue.

Depuis la fin des années 80, Michael Hutchence et Kylie Minogue vivaient en effet une torride romance. Les deux mégastars australiennes se sont rencontrés au cours d’un concert.

Jason Donovan, qui était à l’époque le compagnon de Kylie Minogue avait emmené la jeune chanteuse à l’un des concerts du groupe INXS et il semble que la belle n’ai pas été insensible au charme du charismatique leader du groupe. Un genre de coup de foudre.

Peu de temps après, Kylie Minogue contactait Michael Hutchence par téléphone et très rapidement leur romance commença… Pour le plus grand bonheur des tabloïds…

Dans une interview, Jason Donovan revint sur cet épisode de sa vie un peu douloureux de sa vie mais confia au magazine que ce qui lui a surtout fait beaucoup de peine c’est le fait que Kylie Minogue ait eu beaucoup plus de succès que lui par la suite. Aujourd’hui, les rancunes ont été oubliées et il semblerait qu’ils soient désormais bons amis. Jason Donovan aurait donc passé l’éponge depuis longtemps.

(plus d’infos sur Jason Donovan ici : http://www.independent.co.uk/arts-entertainment/interviews/jason-donovan-im-a-survivor-in-this-life-942634.html)

Suicide Blonde, un cadeau musical à Kylie Minogue

Image

A l’époque où Suicide Blonde est sorti, Kylie Minogue a radicalement changé de look et de style musical. Exit la coupe et le look sage de petite fille! Coupe courte, tenues sexy… la belle sortait ses griffes. Cette transformation serait due à sa relation fougueuse avec Michael Hutchence. Beaucoup ont même été jusqu’à dire qu’il « pervertissait » la jeune Kylie, qui était un peu comme la « girl next door » version australienne. Mais çà c’était avant ! Il faut reconnaitre que cette transformation était plus que réussie.

Suicide Blonde est une ôde à la beauté de la jeune femme et notamment à sa belle chevelure blonde.

Ironie du sort, Michael Hutchence aura des incartades avec bien d’autres blondes par la suite, à savoir Elle Mac Pherson, entre autres, et bien sûr, l’animatrice TV anglaise Paula Yates avec qui il aura sa seule fille, Tiger Lily.

A noter, Kylie Minogue a elle aussi fait une référence à son amant Michael Hutchence via le morceau “Better the devil you know”. Elle y chante “I forgive and forget” c’est à dire je pardonne et oublie… Sans doute en références aux incartades de la rockstar en tournée.

Encore aujourd’hui, Suicide Blonde reste une référence, même pour des groupes actuels. Le morceau n’a pas pris une ride, bien qu’il ait été créé il y a plus de 20 ans déjà !

Au cours de l’émission Mon Taratata à Moi, le Groupe the Virgins a même souhaité réécouté le morceau enregistré en live par INXS en 1994 car c’est « un morceau qui envoie ». Au cours de l’émission, the Virgins ont d’ailleurs fait honneur au groupe en reprenant un autre tube, « Devil Inside », une bien belle reprise d’ailleurs, il fait le signaler.

Bref, INXS reste décidément un groupe 100% culte !

Reprise de Suicide Blonde par The Virgins

Johnson’s Aeroplane – Une vidéo originale

Voici une vidéo très sympa qui à mon sens illustre parfaitement la chanson Johnson’s Aeroplane d’INXS.

C’est un petit clin d’oeil je trouve qu’elle est vraiment sympa et qu’elle reflète parfaitement les paroles et l’ambiance de cette magnifique chanson.

Post Navigation